Objectifs de l’association de jumelage

Il s’agit d’une association de type Loi 1901, dont les statuts ont été déposés à la Préfecture du Rhône le 23 juin 1995, sous le numéro 1/37118 remplacé par le numéro W691068366.

Elle a été reconnue comme ayant un caractère d’intérêt général, le 1er février 2006.

Au 15 mars 2009, l’Association comporte167 adhérents.

L’Institution des Chartreux, établissement privé sous contrat d’association avec l’Etat, bénéficie d’un appariement accordé par le Recteur de l’Académie de Lyon le 19 janvier 1998, sous le numéro 97/23.

Le jumelage poursuit plusieurs objectifs :

• la connaissance mutuelle des deux cultures : libanaise et française

• la lutte contre le racisme et la xénophobie

• permettre à nos amis libanais de conserver leurs attaches culturelles françaises

Il se traduit par différentes activités :

relations culturelles :

- échanges de livres, de revues, de documents audio-visuels, etc…

- rencontres pédagogiques entre les professeurs, en particulier les enseignants de

français

- organisation dans les deux établissements d’expositions, de conférences, etc…

- offre de deux à quatre bourses  d’études en Classes Préparatoires (scolarité et hébergement) à l’Institution des Chartreux à deux ou quatre élèves du Collège Saint Georges.

relations humaines :

Le jumelage s’appuie sur la correspondance entre les élèves depuis la classe de sixième et leur accueil réciproque pendant les vacances.

Les élèves de l’Institution des Chartreux, à partir de la Troisième, sont accueillis

dans la famille de leur correspondant pendant une quinzaine de jours (vacances

de printemps, le plus souvent). Pendant la totalité du séjour, ils participent à la

vie scolaire et familiale de leur hôte. Plusieurs sorties culturelles et excursions

sont organisées : Byblos, Baalbeck, Khadicha, Plaine de la Bekaa, Chouf ou

hauteurs du Mont Liban, etc…

En retour, les élèves français accueillent leur correspondant libanais pendant les vacances d’été. Par des visites et des excursions, ils leur font découvrir Lyon, sa région et aussi d’autres contrées de France.

Nous voulons par cet échange contribuer à l’ouverture des esprits et perpétuer l’amitié franco-libanaise multi-séculaire.

 

Au bilan,

L’Association Chartreux-Saint Georges a permis pour l’instant à douze jeunes Libanais d’effectuer des études scientifiques ou commerciales de haut niveau, qu’ils n’auraient sans doute pas pu effectuer dans leur pays. Par ailleurs, leur présence en France pendant 5 ans leur a permis d’améliorer grandement leur maîtrise de la langue française et de s’imprégner davantage de la culture de notre pays.

D’autre part, l’aide substantielle au Collège Saint Georges que l’Association adresse tous les ans sous forme de matériel pédagogique, informatique ou scientifique permet aux jeunes de cet établissement de se développer de manière plus harmonieuse.

Enfin, les liens tissés entre les différents intervenants et correspondants au long de toutes ces années permettent une meilleure compréhension des personnes et des cultures. N’est-ce pas là le but ultime de toute vie ?